Icon Tel 0 899 650 649** du Lundi au Samedi - 9h / 20h

Billet avion Urümqi

, réservez un billet Urümqi à petit prix sur Bourse des Vols

Réservez votre billet d'avion pour Urümqi

Logo Google+ Logo Facebook

Urümqi : Informations utiles

GEOGRAPHIE

Urümqi, capitale de la région autonome ouïgour de Xinjiang, est située au pied des monts Tian ou Tian Shan, dans le nord-ouest de la Chine. La ville est installée à cheval sur les berges de la rivière Ürümqi. Elle est entourée de nombreux réservoirs comme le Réservoir Wulabo, le Réservoir Hongyanchi, le Réservoir Santunbei ou le Réservoir Shipao.

Urümqi se trouve à près de 490 kilomètres de la frontière mongole et à environ 3 166 kilomètres de Pékin.

HISTOIRE

640 : durant la Dynastie Tang (618-907), la première préfecture est mise en place afin d'administrer la zone située sur le flanc nord du Tian Shan. Urümqi est alors connue sous le nom du Comté de Luntai.

1758 : sous la Dynastie Qing (1644-1911), l'Empereur Qianlong fait construire une ville au sud de la future Urümqi, dans laquelle il fait stationner ses troupes.

1763 : la ville est étendue et prend le nom de Dihua à l'initiative de l'Empereur Qianlong de la Dynastie Qing. Elle devient rapidement le centre commercial et financier de la région.

1772 : la ville de Gongning est construite à l'ouest de Dihua. Elle sert de centre militaire à toutes les régions de Urümqi. Au cours de cette période, l'agriculture, le commerce et la production se développent rapidement, ce qui provoque une hausse de la population.

1779 : construction du Temple de l'Empereur de Jade et du Temple du Grand Bouddha au sommet du Mont Rouge et du Palais du cincle (Palace of the Dippe) et du Temple de Ksitigabha au pied du Mont. Le site devient un lieu saint et attire les pèlerins. Selon le folklore local, un dragon rouge, échappé du Lac Céleste, aurait été coupé en deux par la divinité Xiwangmu, créant ainsi le Mont Rouge et le Mont Yamalike. L'épée providentielle aurait quant à elle donné naissance à la rivière Urümqi.

1785 et 1786 : Urümqi se retrouve noyée sous les eaux deux années consécutives après de fortes précipitations. Ces diverses inondations font penser aux habitants qu'un dragon vit dans la rivière Urümqi. Pour l'apaiser, ils construisent une Tour du dragon.

1788 : sous le règne de l'Empereur Qianlong, Shang an, le gouverneur de Urümqi, fait construire des pagodes au sommet de chacune des collines.

1870 : la Bataille de Urümqi voit s'opposer les troupes de Yaqub Beg, un aventurier Tadjiks aux forces de Huis, des Chinois musulmans, dans l'espoir de conquérir tout le Xinjiang. La bataille se solde par la victoire de Yaqub Beg, aidé par les troupes des Hans.

1884 : l'Empereur Guangxu instaure la province de Xinjiang, dont la capitale est Dihua. La ville devient ainsi le centre politique de la région.

1911 : chute de la Dynastie Qing.

1er janvier 1912 : établissement de la première République de Chine.

1931 : les différentes guerres détruisent les édifices religieux localisés sur le Mont Rouge, à l'exception d'une pagode et de la Tour du dragon.

1933 : la seconde Bataille de Urümqi est un conflit entre les troupes du gouvernement provincial de Xinjiang et la 36ème Division de l'Armée Nationale Révolutionnaire, composée de Huis.

1953 : construction du Musée régional du Xinjiang.

1er février 1954 : la ville est renommée Urümqi suite à la proclamation de la République populaire de Chine.

19 mai 1989 : près de 150 personnes sont blessées au cours d'une manifestation des Ouïghours, qui protestent contre la publication d'un ouvrage intitulé "Sexual Customs", dépeignant la vie sexuelle des musulmans.

1992 : des bombes installées dans des édifices publics et dans des bus causent la mort de 3 personnes et font une vingtaine de blessés.

Juillet 2009 : des manifestations contre les Hans dégénèrent en émeutes. La police est obligée d'intervenir entre les Ouïghours et les Hans. Les violences font près de 200 morts et plus de 1 700 blessés.

22 mai 2014 : Urümqi est confrontée à l'un des attentats les plus graves lorsque des kamikazes en voitures renversent des habitants et font exploser des bombes. Les autorités dénombrent une quarantaine de victimes.

27 au 30 avril 2014 : le président chinois Xi Jinping effectue une visite dans la province de Xinjiang.

30 avril 2014 : des assaillants blessent 79 personnes et en tuent 3 autres lors d'une attaque aux couteaux et aux explosifs dans la gare sud de la ville.

LIENS UTILES

SANTE

Pensez à contracter une assurance couvrant les frais médicaux et le rapatriement avant votre départ.

En cas d'urgence, vous pourrez vous rendre dans l'un des hôpitaux de la ville.

Compagnies aériennes

Principales compagnies aériennes proposant des billets d'avion vers Urümqi